Sélectionner une page

Comme chaque semaine, les analystes de Hamilton markets donnent leurs avis sur le marché des monnaies virtuelles. Ces monnaies ont vu le jour au lendemain de la crise financière mondiale de 2008.
Le but de ces monnaies est de libérer les transaction de la contraintes des banques et institutions financières..
Les monnaies virtuelles sont libres, elles ne sont ni sous le contrôle d’un etat ni de quelconque politique.
Les analystes de Hamilton markets nous parle de BitFarms, la mine de Bitcoins.

Le Bitfarms serait la plus grosse mine de Bitcoin en Amérique du Nord selon Hamilton-markets

Pierre-Luc Quimper quitte l’école à l’âge de 12 ans soit en cinquième année de primaire. Difficile à croire, mais aujourd’hui celui-ci serait à la tête d’un empire de près de 140 millions de dollars.
Il est le président du Bitfarms, la plus grande mine de Bitcoin au monde; Et sa mine serait un entrepôt muni do;ordinateurs très puissants qui font des calculs mathématiques afin de sécuriser les crypto-monnaies et en génère. Son entreprise tire un profit d’environ 12 millions de dollars !

Comment fonctionne le Bitfarms ?

Le Bit Farms engage essentiellement à l’heure actuelle des travailleurs de constructeurs afin de s’agrandir et se développer. Les immenses installation ne suffisent plus à nourrir le Bitcoin. Un total de 80 personnes travail au sein Bitforms et Pierre-Luc aimerait engager près de 200 personnes dans les années qui viennent. Son objectif est d’ouvrir au maximum le marché des monnaies numérique.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter un conseiller Hamilton-markets