Sélectionner une page

Le Bitcoin depuis sa création en 2009 ne cesse de faire des adeptes. Cette monnaie virtuelle, nous explique les analystes Hamilton markets, est la monnaie des investisseurs du fait de son cours. Il est capable d’évoluer de 20% en 1h et ainsi d’accorder des taux de rentabilité incroyable en peu de temps.
Aujourd’hui les experts Hamilton markets se penchent sur la question de la TVA dans les crypto-monnaies.
La justice européenne a exonéré le Bitcoin mais tout peut encore arriver..

Le fisc suédois aimerait appliquer la TVA sur les transactions en Bitcoin

Le Bitcoin constitue un système de règlement comme une monnaie classique. Il permet ainsi d’acheter des biens ou des services via les plateformes qui l’acceptent.
En 2013, le fisc suédois annonce que le commerce du Bitcoin serait soumis aux mêmes règles que n’importe quelles monnaies classiques. Et ainsi, soumis à la TVA . Mais en 2015, la décision de la cour de justice décide d’exonérer Bitcoin. Les analystes de Hamilton- markets explique que cette décision n’a rien d’étonnant. En effet, le Bitcoin n’est qu’un instrument d’échange que la TVA ne peut soumettre. Le Bitcoin n’appartient pas aux etats. L’annonce a réjouit les utilisateurs du Bitcoin.

Un coup de pouce au Bitcoin

Selon les experts Hamilton-markets ,le monde de la crypto-monnaies sort renforce par cette décision de justice. En effet, les monnaies virtuelles ont de raison d’exister la liberté sur tous les niveaux et surtout étatiques et politiques.
Ainsi comment une monnaie qui tire son essence des utilisateurs mêmes et non d’une imprimante a billet pourrait se soumettre aux mêmes conditions qu’une monnaies classique ?

Pour plus d’information ou si cet article vous a plus n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.hamiltonmarkets.com